Réussir les effets de poils au airbrush de façon extraordinaire

Réussir des effets de cheveux ou de poils d’animaux à l’aérographe peut vous donner du fil à retorde. L’outil du airbrush réussi très bien les ombrages, les dégradés de couleurs, les effets lumineux, mais il est souvent trop doux et imprécis pour nous offrir un résultat convenable de poils fins et très définis. C’est pourquoi l’usage d’une lame, d’une efface électrique ou tout autre objet pour gratter une fine couche de peinture peut s’avérer un truc essentiel pour atteindre un résultat voulu.

Le plus important, est de repeindre à l’aérographe par dessus un endroit gratté pour adoucir cet effet. Si vous évitez cette étape cruciale, l’effet doux et vaporeux du airbrush est trop en contraste avec le grattage. Le résultat devient dérangeant. Rien de vous empêche par le suite d’ajouter une touche de crayon ou de pinceau pour définir un détail plus foncé ou plus pâle. Si votre maîtrise du airbrush est limitée, ne risquez pas de tout gâcher votre travail en choisissant le airbrush plutôt que le pinceau pour un petit détail très fin. Vous pourrez toujours repasser par dessus le trait de crayon au airbrush pour le camoufler un peu.

Voici une vidéo qui démontre à la perfection ce que je veux expliquer ici. Elle n’est pas en français, mais vous aller très bien comprendre juste en image.

 

Si cette vidéo vous a aidée, laissez-le moi savoir!

 

 

2 Réponses

  1. Roger Beaupre

    Wow, j’ai utilise cette technique a plusieurs occasions, ca donne un bel effet.
    Roger

    • Effectivement! le truc du grattage avec une lame et des effaces c’est magique. J’ai remarqué qu’il faut utiliser un bon papier ou une surface qui réagi bien au grattage. Certains papiers s’effritent trop. J’essaie présentement le frottage avec du papier sablé pour réussir des effets de poils pour un tigre. Je mettrai cette vidéo prochainement!

Laissez un commentaire